Ouille Aïe Aïe ; l’hiver et les douleurs musculaires

Si comme moi vous appréciez l’hiver, probablement que les activités extérieures par un beau soleil, un ciel bleu et une belle neige floconneuse vous plaisent. Ah bien sur vous me direz, oui mais, il y a les tempêtes, le déneigement, le verglas, les froids intenses hiarc! Eh oui, chaque saison comporte ses inconvénients.

Afin de profiter de vos activités ou de protéger vos muscles lors d’une séance de pelletage, je vous suggère d’exécuter quelques d’exercices d’étirement pour  prévenir tendinite, claquage, crampe, déchirure, courbature…

29868030-douleur-dans-le-cou[1]Toutefois, que vous pratiquiez des activités hivernales ou que vous déneigiez votre auto prise dans le banc de neige ou encore que votre arthrite ou vos rhumatismes vous font souffrir, certaines huiles essentielles peuvent vous venir en aide, je vous en propose quelques-unes.

Lorsque vous aurez fait votre choix d’HE, toujours la ou les diluer avec une huile végétale telle que l’arnica (rhumatismes), le millepertuis ou un macérât de sapin, ces huiles végétales possèdent aussi des propriétés anti-inflammatoires.

Basilic exotique (ocimum basilicum) renforce la prévention de la crampe et des contractions musculaires par son effet décontractant et antispasmodique puissante et anti-inflammatoire. Le muscle se détend et est prêt pour l’effort. Aucune contre-indication.

Eucalyptus citronné (citriodora) exceptionnelle anti-inflammatoire, antispasmodique et remarquable antidouleur articulaire et musculaire comme l’arthrite, bursite, tendinite et sciatique. Aucune contre-indication.

Hélichryse italienne (helichrysum italicum) anti-inflammatoire, antispasmodique et antidouleur idéale contre les rhumatismes, l’arthrite et les claquages, elle prévient l’apparition d’éventuelles micro-déchirures. Aucune contre-indication, mais allez-y mollo avec les enfants.

Menthe poivrée (mentha x piperita) son effet analgésique calme la douleur. Attention personnes hypertensives, n’utiliser qu’en petite quantité 1 à 3 gouttes et aussi à cause de son effet glaçon.

Romarin à camphre (rosmarinus officinalis camphoriferum) analgésique par excellence pour soulager les douleurs musculaires ou rhumatismales. Contre-indication pendant toute la grossesse et l’allaitement, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans et aux épileptiques et en cas de cancer hormonal.

Thé des bois ou Gaulthérie couchée (gaultheria procumbens) puissante anti-inflammatoire, apaise la douleur, antispasmodique, réchauffe instantanément le muscle ou la zone, antirhumatismale, dilate les vaisseaux sanguins apporte une meilleure circulation au niveau du cœur. ATTENTION : contre indiquée en cas de traitement fluidifiant sanguin ou d’allergie à l’aspirine.

Au risque de me répéter, consultez votre conseillère en aromathérapie, car de merveilleuses formules appropriées à votre cas pourront vous être fabriquées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s