Quand printemps rime avec allergies saisonnières

Pour certains le printemps signifie une série d’ATCHOUMS, le nez se met à couler, les yeux rougissent, piquent et larmoient, puis congestion et  lorsque les symptômes durent plusieurs jours la fatigue, l’irritabilité et l’insomnie s’installent. Qu’on l’appelle allergie saisonnière, rhume des foins, rhinite ou pollinose, on parle des mêmes signaux d’alarme.IMG_1654

Comme le mentionne M. Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue : l’aromathérapie traite, mais prévient aussi !!!  Même s’il demeure difficile d’enrayer les symptômes, vous pouvez tout de même à chaque changement de saison faire un traitement de trois semaines, et ce, trois fois par jour en prenant des gélules d’huiles essentielles (HE) fabriquées par votre conseillèr(e) en aromathérapie, ce qui aidera à diminuer de beaucoup les symptômes. Cependant, lors de crises allergiques, vous verrez également à traiter les symptômes avec une préparation soit en gélules, ou d’huile végétale ¼ c. à thé pour y ajouter la posologie d’HE, ou en applicateur à billes ou bien décongestionner vos sinus avec une poire nasale.

Il existe de belles HE anti-inflammatoires, antispasmodiques, décongestionnantes et antihistaminiques pour vous aider à diminuer les symptômes, dont la tanaisie annuelle (tanacetum annuum),  l’estragon (artemisia dracunculus), la camomille noble (chamaemellum nobile), le lédon du Groenland (ledum Groenlandicum), le sapin baumier (abies balsamea) l’eucalyptus citronnée (eucalyptus citriodora), la lavande vraie (lavandula angustifolia) calmante, le niaouli (melaleuca quinquenerva cineole), l’eucalyptus radié (eucalyptus radiata) et le ravintsara (cinnamomum camphora) un bol d’air réénergisant et la menthe poivrée (mentha piperita) décongestionnante à souhait.

Je ne vous propose aucune recette, mais un conseil, parler d’abord avec votre médecin afin de bien identifier vos allergies, puis avec votre conseillèr(e) en aromathérapie. Chaque cas est différent d’une personne à l’autre, que ce soit pour diminuer les crises, empêcher le nez de couler ou le déboucher ou atténuer les éternuements ou les maux de tête et/ou l’irritabilité et même hélas l’insomnie.

Parlons-en et nous verrons ensemble les HE qui vous conviennent à vous.

Je vous souhaite un printemps tout en douceur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s