Quand printemps rime avec allergies saisonnières

Pour certains le printemps signifie une série d’ATCHOUMS, le nez se met à couler, les yeux rougissent, piquent et larmoient, puis congestion et  lorsque les symptômes durent plusieurs jours la fatigue, l’irritabilité et l’insomnie s’installent. Qu’on l’appelle allergie saisonnière, rhume des foins, rhinite ou pollinose, on parle des mêmes signaux d’alarme.IMG_1654

Comme le mentionne M. Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue : l’aromathérapie traite, mais prévient aussi !!!  Même s’il demeure difficile d’enrayer les symptômes, vous pouvez tout de même à chaque changement de saison faire un traitement de trois semaines, et ce, trois fois par jour en prenant des gélules d’huiles essentielles (HE) fabriquées par votre conseillèr(e) en aromathérapie, ce qui aidera à diminuer de beaucoup les symptômes. Cependant, lors de crises allergiques, vous verrez également à traiter les symptômes avec une préparation soit en gélules, ou d’huile végétale ¼ c. à thé pour y ajouter la posologie d’HE, ou en applicateur à billes ou bien décongestionner vos sinus avec une poire nasale.

Il existe de belles HE anti-inflammatoires, antispasmodiques, décongestionnantes et antihistaminiques pour vous aider à diminuer les symptômes, dont la tanaisie annuelle (tanacetum annuum),  l’estragon (artemisia dracunculus), la camomille noble (chamaemellum nobile), le lédon du Groenland (ledum Groenlandicum), le sapin baumier (abies balsamea) l’eucalyptus citronnée (eucalyptus citriodora), la lavande vraie (lavandula angustifolia) calmante, le niaouli (melaleuca quinquenerva cineole), l’eucalyptus radié (eucalyptus radiata) et le ravintsara (cinnamomum camphora) un bol d’air réénergisant et la menthe poivrée (mentha piperita) décongestionnante à souhait.

Je ne vous propose aucune recette, mais un conseil, parler d’abord avec votre médecin afin de bien identifier vos allergies, puis avec votre conseillèr(e) en aromathérapie. Chaque cas est différent d’une personne à l’autre, que ce soit pour diminuer les crises, empêcher le nez de couler ou le déboucher ou atténuer les éternuements ou les maux de tête et/ou l’irritabilité et même hélas l’insomnie.

Parlons-en et nous verrons ensemble les HE qui vous conviennent à vous.

Je vous souhaite un printemps tout en douceur !

Un teint frais comme une rose!

Avez-vous déjà lu une étiquette de produit cosmétique pour savoir ce qu’il contenait? Un produit contenant du polyisobutène, un beau mot n’est-ce pas? Traduction : caoutchouc de synthèse; le produit sert à lubrifier les pistons de votre véhicule, qui peut irriter la peau; OH! Le propylparaben, butylparaben, isobutylparaben prolonge la durée de vie de votre produit, un conservateur cancérigène, toxique et causant des allergies. « Les parabens poseraient, à des degrés variables, des problèmes perturbant le système endocrinien et de la reproduction. Les parabens sont en effet fortement suspectés d’avoir un effet «oestrogénique » qui accélèrerait l’apparition d’une tumeur au sein   (http://www.consoglobe.com/parabens-faut-eviter-2848-cg) » ; AIE AIE ! Sujet assez controversé d’ailleurs, le parabène devrait être interdit dans les cosmétiques en Europe à partir d’avril 2015, mais par quoi sera-t-il remplacé ??? Le methylisothiazolinone?, un autre conservateur, dont on parle tant ces jours-ci (http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/sante/2015/03/08/001-methylisothiazolinone-allergie-peau.shtml).  HI, ça fait peur!!! Puis tous les produits se terminant par ONE comme le cyclométhicone, le silicone ou le diméthycone, tous toxiques et allergisants; OUF! Je m’arrête ici, car notre peau mérite mieux.

Saviez-vous que les huiles végétales constituent d’excellents démaquillants? L’huile d’argan qui agit également comme protectrice solaire, l’huile de rose musquée et l’huile de noyau d’abricot pour les peaux matures, l’huile de jojoba pour les peaux grasses et mixtes, elle régule le sébum et cette huile ne rancit pas, ainsi que l’huile d’amande douce pour les peaux sèches s’avèrent d’excellents choix.

Après avoir bien nettoyé ma peau avec un lait nettoyant naturel, je vaporise sur mon visage le soir, un hydrolat, comme vous le feriez d’une lotion tonique. L’hydrolat de rose de Damas astringente, tonifiante au doux parfum, il adoucit la peau, pour toutes les peaux, surtout matures, la fleur d’oranger ou néroli, parfum floral et gourmand, tonifie, rafraîchit, régénère et apaise la peau, surtout pour les peaux sèches, les peaux sensibles apprécieront l’hydrolat de géranium et de lédon du Groenland et les peaux grasses à problèmes l’hydrolat d’hélichryse italienne. Les hydrolats aident à protéger la peau des bactéries, redonnent du tonus à votre peau et vivifient votre teint.

Faites vous aussi un masque de nuit antirides avec l’huile végétale d’argan (9 ml) et ajoutez-y 15 gouttes huile essentielle d’hélichryse italienne et 15 gouttes d’huile essentielle de rose de Damas (3 gouttes pour le visage et 1 goutte pour le cou), gardez au réfrigérateur. Ce masque de beauté lutte contre le vieillissement précoce, agit comme antioxydant et redonne élasticité et souplesse. (recette: Véronik Tanguay, Jardin de vie, Bromont, Qc).

D’autres part, si vous êtes tendu et que vous avez de la difficulté à vous endormir, vaporisez sur votre oreiller de l’hydrolat de néroli ou de lavande ou les deux, ou encore juste pour le plaisir et pour le parfum, la rose de Damas.

L’hydrolat de sapin baumier pour tonifier votre buste. L’hydrolat de romarin à verbénone en rince après le shampoing fera briller vos cheveux et traitera les problèmes de pellicules. (Réf. : Stéphanie Plamondon, Les amis du Jardin botanique de Montréal, Qc).

Et que dire d’une lotion après rasage pour vous messieurs? Vaporisez de l’hydrolat d’hamamélis pour apaiser les petites coupures, de gingembre, de thuya occidental, de santal blanc ou de cèdre de l’atlas pour une odeur typiquement masculine.

IMG_1639

Voilà, c’était un bref aperçu des possibilités pour vous offrir un teint frais comme une rose et une peau douce, tout naturellement en prenant soin de soi… en douceur!

Doux printemps quand reviendras-tu…

Fatigué? Pas étonnant! L’hiver a du mordant et prend beaucoup de notre énergie. J’arrive juste à point pour vous proposer un remontant; le temps de vous procurer les huiles essentielles nécessaires ou préférablement une formule préparée par votre conseillèr(e) en aromathérapie*. Automne, hiver et printemps, notre  système immunitaire apprécie d’être réénergisé, et plus on le  réénergise, plus il se renforce et moins vous attraperez de virus comme le rhume et la grippe. Disons que vous débutez votre formule le 1er mars pour une période de 21 jours et devinez quoi; BONJOUR PRINTEMPS!

Afin de bien profiter de cette saison, nous allons nettoyer notre terrain, eh oui, tout comme on procède pour un jardin avant de planter nos graines. La médecine traditionnelle tend à oublier le terrain et ne traite que la surface d’où les rechutes !

Les huiles essentielles (HE) employées pour ce faire sont tonifiantes et immunostimulantes, grâce à leurs molécules aromatiques puissantes notre corps fonctionnera de façon optimal, il s’agit bien sur des phénols, l’origan compact (origanum compactum) et le thym à thymol (thymus thymoliferum), qui contiennent du carvacrol et du thymol. En plus des phénols, j’opte pour une HE antivirale et antibactérienne une aldéhyde aromatique, la cannelle vraie (cinnamomum verum) et une monoterpène avec du limonène à action antivirale et hépato-tonique, l’essence de citron (citrus limonum).

N’oubliez pas de purifier l’air ambiant en diffusant des HE assainissantes à votre goût. Enfin, très important, l’épinette noire (picea mariana) pour les femmes et le pin sylvestre (pinus sylvestris) pour les hommes, 5 gouttes sur chaque surrénale, matin et soir, pendant 21 jours, fortifiera vos surrénales (juste au dessus des reins) afin de chasser la fatigue.

*ATTENTION : Je priorise les conseils de votre conseillèr(e) en aromathérapie pour préparer des gélules, car les phénols et la cannelle doivent être utilisés de façon sécuritaire, sinon leur emploi peut être toxique pour votre foie. Il est également impératif de respecter la posologie et la durée du traitement. Déconseillé aux enfants, femmes enceintes et allaitantes. Ne jamais appliquer ces HE pures sur la peau, diluer avec 80% d’huile végétale, de plus l’essence de citron est photosensibilisante (plaques brunes sur la peau au soleil).

La mise en garde ci-dessus se veut une conscientisation face à la puissance thérapeutique des HECT (huiles essentielles chémotypées), ou types chimiques, comme par exemple le thym, l’eucalyptus ou la lavande possèdent plusieurs chémotypes dont les bienfaits s’avèrent différents selon le type chimique employé. L’expérience et la connaissance de l’aromathérapie permet une médecine naturel de choix pour prendre soin de soi… en douceur!

Doux printemps quand reviendras-tu faire pousser les feuilles ♫ ♪  ♪3 mars 2014-3

Il était une fois, une marchande de FOIE….

Parlant de foie, après les repas riches du temps des fêtes et les sucreries de la St-Valentin, en plus des froids intenses qui incitent à l’hivernation ainsi qu’à la sédentarité… et hop, on en profite pour grignoter. Pas étonnant que l’on se trouve bien enrobé, que notre foie travaille très fort et qu’il nous crie à l’aide.

3 mars 2014

Que diriez-vous d’un petit nettoyage du foie ? Comme on en a tous marre de l’hiver cette année!!! Faisons-lui un pied de nez en nous préparant à recevoir le printemps. Encore un peu de patience, on arrive à la fin février et les jours rallongent de plus en plus, plutôt encourageant! À cette fin, je vous suggère quelques huiles essentielles pour rétablir votre foie et ainsi retrouver votre pep et votre énergie!

Pour ce faire, les huiles essentielles (HE) suivantes conviennent parfaitement à notre foie : le thé du labrador ou lédon du Groenland (ledum groenlandicum), le thym à thujanol (thym vul. thyjanoliferum), le romarin à verbénone (rosmarinus officinalis verbenoniferum), l’estragon (artemisia dracunculum), la menthe poivrée (mentha x piperita), la carotte (daucus carota), le basilic (ocimum basilicum). Une formule pourra vous être préparée par votre conseillèr(e) en aromathérapie selon votre profil hépatique, afin de trouver l’HE qui vous convient.

Une façon extraordinaire d’aider votre foie consiste à boire chaque matin 1 demi-citron dans une tasse d’eau chaude, une habitude dont votre foie, votre cœur et votre teint vous remercieront. Vous pouvez même en boire toute la journée. Les bienfaits du citron sont tellement nombreux que je vous invite à lire ce lien  http://mr-ginseng.com/citron/ ; dont la perte de poids, eh oui mesdames!

En cas de maux d’estomac, rien de tel qu’une cuillerée à thé de gingembre dans une tasse d’eau chaude, ça débarbouille…

Puis pour les problèmes de gastro, 2 gouttes d’HE de cannelle vraie (cinnamomum verum) dans un ¼ c. à thé d’huile végétale, tout à fait efficace; apportez-la dans vos bagages quand vous voyagez!

Les HE nous soignent, mais n’oubliez pas de manger santé en consommant fruits et légumes et de faire de l’exercice.

Enfin, pourquoi ne pas diffuser des l’HE réconfortantes, toniques et calmantes comme le basilic (ocimum basilicum), l’orange douce (citrus sinensis), le pamplemousse (citrus paradisii), le sapin baumier (abies balsamea) ou/et la verveine des Indes (cymbopogon flexuosus). Faites vous-même la découverte de vos arômes favoris, vous pourrez ainsi faire de belles harmonies d’odeur. Elles vous envahiront d’un sentiment de paix intérieure et vous entraîneront vers les beaux jours tout en douceur.

Les huiles végétales alliées des huiles essentielles

Les huiles végétales (HV) nourrissent et hydratent la peau et en synergie avec les huiles essentielles (HE) qui elles traitent et soignent la peau, elles constituent de vraies alliées grâce à leurs propriétés mises en commun.

Tout d’abord, lorsque vous magasinez vos HV, optez pour de petits formats, car la plupart sont très fragiles. Certaines se conservent jusqu’à 1 an, tandis que d’autres seulement 6 mois. Puis, après l’ouverture du contenant, conservez-le au réfrigérateur à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur, les trois ennemis des HV ainsi que des HE d’ailleurs.

Afin de vous familiariser avec les HV, vous pouvez débuter par un choix simple et abordable, tel que le tournesol bio qui convient à tous les types de peau, riche en vitamine E, non graisseuse, odeur discrète, parfaite pour mélanger avec les HE autant à l’interne qu’à l’externe et pour les massages, fortifiante, pénètre bien et adoucit la peau. Si vous avez la peau sensible, il est toujours préférable de mélanger les HE avec quelques gouttes d’HV avant l’application, afin de ne pas irriter votre peau.

Pour attiser votre curiosité, une belle panoplie d’HV s’offre à vous que ce soit pour des soins de la peau, des massages, la fabrication de cosmétiques, une question d’arome ou encore pour traiter des douleurs articulaires, musculaires, brûlures ou piqûres d’insectes.IMG_1652

Pour vous guider, voici une petite sélection d’HV bien appréciées et d’une efficacité remarquable :

Peaux matures  riches en vitamines A et E, qui accélèrent également le renouvellement cellulaire, tout en protégeant de l’oxydation et du vieillissement :

Abricot (noyau) : atténue les rides, tonifiante, hydratante, revitalisante, parfait démaquillant ;

Argan : réparatrice, antioxidante, peau dévitalisée ;

Bourrache : régénérante, souplesse de la peau et tonique, états dépressifs de la ménopause, riche en oméga-6 ;

Onagre : ménopause, antivieillissement, riche en oméga-6 et surtout contre l’eczéma, psoriasis, asthme, arthrite, tendinite, allergies, hypertension, effet anticoagulant ;

Rose musquée : exceptionnelle régénérante tissulaire, en priorité pour les problèmes de peau, riche en oméga-3

Peaux sèches

Amande douce : idéale pour la peau de bébé, des mamans et des adultes ;

Avocat : ultra-nourrissante et hydratante, contre les rides autour des yeux et des lèvres et les vergetures, également comme protection solaire ;

Germe de blé : riche en vitamine E, peau desquamée et abimée, nourrissante, adoucissante, assouplissante, revitalisante, vergetures

Peaux grasses

Jojoba : contre l’acné, peaux grasses et mixte, idéale comme démaquillant, régule le sébum, filtre de protection solaire, elle ne rancit pas ;

Noisette : riche en vitamine E, régule le sébum, points noirs, par contre celle-ci rancit très vite

Macadamia : peaux fragiles, sèches, mixtes ou grasses

Douleurs musculaires, articulaires, brûlures et piqûres d’insectes

Arnica : contre les bleus, les chocs, circulation du sang, jambes lourdes, varices;

Calendula : apaisante, nourrissante et anti-inflammatoire, rougeurs, brûlures, piqûres d’insectes;

Calophylle : antiseptique et anti-inflammatoire, circulation du sang, couperose, varices, hémorroïdes, phlébites;

Millepertuis : anti-déprime, cicatrisante, anti-inflammatoire, antalgique, brûlures (massage antidouleur) (photosensibilisante).

Tout comme pour les huiles essentielles, n’hésitez pas à vous renseigner et à vous faire conseiller sur les bienfaits des huiles végétales que vous désirez vous procurer selon votre type de peau ou problème de peau et/ou de santé, afin d’optimiser votre bien-être tout en douceur!

Cuisiner avec les huiles essentielles

Tout le monde connaît les bienfaits des huiles essentielles pour la santé et la beauté. Cette semaine pour changer, je vous amène dans la cuisine visiter des aromes bénéfiques à introduire dans vos recettes avec l’article qui suit;

http://www.psychologies.com/Nutrition/Equilibre/Bio-et-autres/Articles-et-Dossiers/Cuisiner-aux-huiles-essentielles.

citronnierPhoto: Santé-nutrition.org

En prime, je vous annonce une bonne nouvelle, car n’est-il pas désolant de voir nos citrons devenir molasses! Saviez-vous que le jus des agrumes se congèle? Eh oui, que ce soit un citron, une orange ou un pamplemousse, vous n’avez qu’à en retirer le jus et le disposer dans un bac à glaçons. Pas de perte et ainsi vous en aurez toujours à portée de main pour vos recettes de cuisine, de nettoyage et pourquoi pas mettre un zeste de santé et de beauté dans vos recettes.

Les agrumes, un véritable réservoir de vitamine C naturelle, astringentes, dépuratives, antiseptiques, digestives, diurétiques, hépatiques, toniques.

La fraîcheur et les senteurs d’agrumes sont au goût du jour, le parfum frais qui réveille et stimule, mais attention! car elles sont tout de même photosensibilisantes (donc ne pas s’exposer au soleil après une application sur la peau).

Ouille Aïe Aïe ; l’hiver et les douleurs musculaires

Si comme moi vous appréciez l’hiver, probablement que les activités extérieures par un beau soleil, un ciel bleu et une belle neige floconneuse vous plaisent. Ah bien sur vous me direz, oui mais, il y a les tempêtes, le déneigement, le verglas, les froids intenses hiarc! Eh oui, chaque saison comporte ses inconvénients.

Afin de profiter de vos activités ou de protéger vos muscles lors d’une séance de pelletage, je vous suggère d’exécuter quelques d’exercices d’étirement pour  prévenir tendinite, claquage, crampe, déchirure, courbature…

29868030-douleur-dans-le-cou[1]Toutefois, que vous pratiquiez des activités hivernales ou que vous déneigiez votre auto prise dans le banc de neige ou encore que votre arthrite ou vos rhumatismes vous font souffrir, certaines huiles essentielles peuvent vous venir en aide, je vous en propose quelques-unes.

Lorsque vous aurez fait votre choix d’HE, toujours la ou les diluer avec une huile végétale telle que l’arnica (rhumatismes), le millepertuis ou un macérât de sapin, ces huiles végétales possèdent aussi des propriétés anti-inflammatoires.

Basilic exotique (ocimum basilicum) renforce la prévention de la crampe et des contractions musculaires par son effet décontractant et antispasmodique puissante et anti-inflammatoire. Le muscle se détend et est prêt pour l’effort. Aucune contre-indication.

Eucalyptus citronné (citriodora) exceptionnelle anti-inflammatoire, antispasmodique et remarquable antidouleur articulaire et musculaire comme l’arthrite, bursite, tendinite et sciatique. Aucune contre-indication.

Hélichryse italienne (helichrysum italicum) anti-inflammatoire, antispasmodique et antidouleur idéale contre les rhumatismes, l’arthrite et les claquages, elle prévient l’apparition d’éventuelles micro-déchirures. Aucune contre-indication, mais allez-y mollo avec les enfants.

Menthe poivrée (mentha x piperita) son effet analgésique calme la douleur. Attention personnes hypertensives, n’utiliser qu’en petite quantité 1 à 3 gouttes et aussi à cause de son effet glaçon.

Romarin à camphre (rosmarinus officinalis camphoriferum) analgésique par excellence pour soulager les douleurs musculaires ou rhumatismales. Contre-indication pendant toute la grossesse et l’allaitement, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans et aux épileptiques et en cas de cancer hormonal.

Thé des bois ou Gaulthérie couchée (gaultheria procumbens) puissante anti-inflammatoire, apaise la douleur, antispasmodique, réchauffe instantanément le muscle ou la zone, antirhumatismale, dilate les vaisseaux sanguins apporte une meilleure circulation au niveau du cœur. ATTENTION : contre indiquée en cas de traitement fluidifiant sanguin ou d’allergie à l’aspirine.

Au risque de me répéter, consultez votre conseillère en aromathérapie, car de merveilleuses formules appropriées à votre cas pourront vous être fabriquées.

Andiamo… on voyage avec les huiles essentielles

Vous partez en voyage? Tout d’abord, trois semaines avant le départ, prenez des probiotiques et/ou utilisez la formule d’huiles essentielles (HE) pour renforcer votre système immunitaire.France Suisse Italie 2691

Puis faites une place aux HE dans vos bagages, mais avant de les employer, faites donc un test de chacune des HE choisies en mettant une goutte dans le repli du coude, si réaction évitez cette HE pure, diluez-la avec une huile végétale d’amande douce par exemple. Pour savoir comment les prendre seule ou en synergie ainsi que  la quantité, je vous suggère de demander à votre conseillère en aromathérapie quelques suggestions. Elle peut également vous préparer des formules à cet effet. Il ne faut pas prendre les HE à la légère.

Pour ma part, si je ne pouvais apporter qu’une seule HE avec moi, ce serait bien sûr la menthe poivrée (mentha x piperita). Pourquoi? Tout simplement à cause de son efficacité dans tous les systèmes : immunitaire, ostéomusculaire, respiratoire, cardiovasculaire, tégumentaire, nerveux, hormonal et digestif. De plus, cette HE possède des propriétés incroyables : antalgique majeure, anti-inflammatoire, anesthésiante, bactéricide, viricide, antifongique, antivomitive, analgésique, cicatrisante, mucolytique et antivirale. Migraine, maux de tète, chocs physiques, douleurs musculaires et articulaires, lumbago, contusions, piqûres d’insecte, calme les démangeaisons, fait baisser la fièvre, éloigne les moustiques, décongestionne le foie et le nez, aide à digérer, grippes intestinales, nausées vomissements, mal des transports, mauvaise haleine, ulcère à l’estomac, insuffisance pancréatique, cystites, inflammations rénales, bouffées de chaleur, décalage horaire. Cette HE est assez bien tolérée par la peau, vous pouvez la prendre pure en petite quantité et non sur les grandes surfaces de peau, frigorifiante. Interdite chez les bébés, les enfants de moins de 6 ans et la femme enceinte (abortive) ou allaitante. Attention aux yeux, très irritante.

Mais comme il existe d’autres HE pour travailler en synergie avec la menthe poivrée, alors je vous suggère une petite trousse de voyage.

Cannelle (cinnamomum verum:  antivirale, antifongique, antiparasitaire, anti-inflammatoire, antiseptique, anesthésiante, fluidifiante. Prévention de la tourista (antidiarrhéique par excellence), grippe intestinale, dysenterie, entérocolite infectieuses et spasmodique, fièvre typhoïde, amibiase, entérotoxémie, infections et fièvres tropicales, parasitose, infections uro-génitales, bronchite, infections des voies respiratoires, réchauffante en cas de grippe, rhume, coup de froid, élimine les parasites. Interdite chez les bébés, les enfants de moins de 6 ans et la femme enceinte (abortive) ou allaitante. Ne pas utiliser pure.

Citron (citrus limonum): Antibactérienne, antiseptique, fluidifiante sanguine, digestive, tonique, protecteur hépatique, anti-nauséeuse, mais attention photosensibilisante. Ballonnements, excès de gaz, coup de froid, digestion difficile, état grippal, fatigue, mal de mer, mal des transports, verrues, très bonne contre les nausées de la femme enceinte. Ne pas utiliser pure sur la peau et ne pas s’exposer au soleil, photosensibilisante, elle vous laissera de belles taches brunes sur la peau.

Lavande aspic (lavandula latifolia: analgésique, anti-inflammatoire, régénérante puissante de la peau, viricide, bactéricide pour staphylocoque doré, fongicide, cicatrisante, mucolytique, antitoxique, antivenin. Brûlures (cicatrisante exceptionnelle), plaies, infections de la peau, dermites, mycoses cutanées (pied d’athlète) et gynéco, acné, piqures d’insecte, démangeaisons, grippe, sinusite, rhinite, bronchite, laryngite, angines, trachéite, arthrose. Aucune contre-indication, sauf pour les peaux hypersensibles.

Origan (origanum compactum: Anti-infectieuse et antiseptique puissante à large spectre (respiratoire, oro-intestinale, urogénitale, nerveuse sanguine, lympho-ganglionnaire) (bactéricide, myco-bactéricide, fongicide, viricide, parasiticide), tonique stimulante générale, immunostimulante, digestive. Cette HE est extrêmement efficace. une eubiotique contre les rhino-broncho-pneumopathie infectieuse, oro-pharyngite, entérocolite, dysenterie, amibiase, néphrite, cystite, bactériémie, virémie, paludisme.   Attention : suivez la posologie prescrite par votre conseillère en aromathérapie, il est préférable de se faire préparer une formule à prendre en gélules ou en suppositoires. Jamais utiliser pure sur la peau

Petit grain bigarade / Oranger amer (citrus aurantium ssp: Très calmante et relaxante, équilibrante, sédative, anti-inflammatoire, activatrice circulatoire, anticoagulante, fluidifiante, stimulante du système immunitaire, tonique, anti-transpirante, antiseptique, régulatrice du sébum, mais attention photosensibilisante. Anxiété, angoisse, vertiges, nervosisme, dyspepsies, flatulences, spasmes gastriques, circulation ralentie, arthrite, rhumatisme, transpiration excessive. Son arôme est un cadeau !

En prime, l’HE contre le décalage horaire  (jet lag): Eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora) ou listée citronnée (litsea citrata) 3 heures avant le départ, prenez 3 gouttes à l’interne avec de l’huile végétale, puis toutes les 3 heures, et enfin à l’atterrissage.

Voilà, sept huiles essentielles à ne pas oublier dans vos bagages, surtout respecter le dosage, il en va de votre bien-être pour Prendre soin de soin… en douceur !

Andiamo!

Vaccins vs huiles essentielles

imagesBIUVORYF

Sujet très controversé, la vaccination !  Le journal La Presse a publié le mardi 6 janvier un article très intéressant à ce sujet, cliquer ci-dessous pour en prendre connaissance :

http://www.lapresse.ca/vivre/sante/201501/06/01-4832869-grippe-le-vaccin-moins-efficace-que-dhabitude.php

Je ne cite que cette phrase… : « L’équipe, qui a gagné un concours organisé par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies, a utilisé une formule mathématique semblable à celle utilisée pour les prévisions météorologiques.»

 À mon avis, nul besoin de vaccin, la prévention est la clé ! Tout comme vous prenez soin de votre véhicule et l’entretenez en faisant les mises au point qui s’imposent à chaque saison.

Plus de 10 000 études scientifiques rigoureuses démontrent l’efficacité des huiles essentielles (HE) dans de très nombreux domaines. Les HE agissent en fonction de leurs propriétés anti-infectieuses d’où leurs puissances (sauf pour les personnes allergiques, les enfants et les femmes enceintes, selon les HE employées) ainsi que par leurs effets antiviraux et antibactériens, là où les produits chimiques dont les antibiotiques classiques ne sont qu’antibactériens.

De plus, les HE sont immunostimulantes, ce qui signifie qu’elles aident votre immunité à se défendre. Plus vous les utilisez, plus votre système immunitaire se renforcera et combattra les virus, bactéries et autres agresseurs.

N’hésitez pas à vous faire conseiller, nous pouvons vous suggérer les HE nécessaires à votre bien-être et à votre santé en vous proposant celles qui conviennent à votre cas.

Trafic de bisous en vue… prévoyez!

Ho Ho Ho ! En cette période propice aux rapprochements, je vous annonce qu’un gros trafic de bisous se prépare. À cet effet, le tout premier conseil que je vous donne, c’est d’avoir l’haleine fraiche au naturel et pour ce faire, rien de mieux que l’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita) une antibactérienne tonifiante et stimulante, une goutte sous la langue et hop !

Blague à part, tous ces gens que l’on aime n’ont pourtant que de bonnes intentions, sauf qu’ ils n’échangeront peut-être pas seulement un cadeau, mais aussi un intrus appelé grippe ou rhume.

Afin de vous prémunir et de passer un joyeux temps des fêtes, n’oubliez pas de vous laver souvent les mains et de les désinfecter.

Voici une recette d’un gel nettoyant à fabriquer vous-même:

Dans une bouteille de 30 ml mélangez : 25 g de gel d’aloès et 5 g d’éthanol ; ensuite ajoutez les essences et huiles essentielles (HE): 10 gouttes de citron (citrus limonum) ; 5 gouttes de verveine des Inde (cymbopogon flexuosus) ; 2 gouttes de tea tree (melaleuca alternifolia) et 1 goutte de cannelle (cinnamomum verum).

Diffusez de l’eucalyptus radié (eucalyptus radiata) ou/et de ravintsara (cinnamomum camphora). Boire beaucoup d’eau. Augmenter la vitamine C en mangeant des oranges et/ou des bananes par exemple. Entretenir sa flore intestinale en prenant des probiotiques pour les plus sensibles.

Pensez aussi à vos surrénales (juste au dessus des reins), mettez 5 gouttes d’épinette noire (picea mariana) pour les femmes ou 5 gouttes de pin sylvestre (pinus sylvestris) pour les hommes sur chaque surrénale pour vous fortifiez.

Si malgré ces précautions, les bactéries vous ont infectés, il est temps de passer au grand remède, soit un embaumement vivant. Je vous entends déjà : « Qué cé ça ??? » Il s’agit d’une technique anti-infectieuse, immunostimulante et tonifiante pour sortir d’une grippe de façon vraiment infaillible. Tout d’abord, on s’immerge dans un bon bain chaud, auquel on aura ajouté quelques gouttes d’HE d’eucalyptus radié. On sort du bain, on s’essuie soigneusement, et on s’applique de l’HE d’eucalyptus radié sur tout le corps (plus ou moins 2 à 3 ml en tout) en débutant par la plante des pieds en remontant jusqu’à la tête, on exclut évidemment les parties génitales, les oreilles et les yeux. On met un pyjama tout doux, puis on se couche. Après une bonne nuit de sommeil et pour se débarrasser de cet importun, on continue pendant la journée du lendemain à appliquer l’HE d’eucalyptus radié pur sur le thorax, à raison de 10 gouttes toutes les heures. Cela convaincra n’importe qui de l’efficacité des HE, car ça marche vraiment.

 IMG_1589

Sur ce, je vous souhaite de très Joyeuses Fêtes et on se retrouve en 2015, pour continuer de prendre soin de soi… en douceur !