Des champignons oui! mais pas pour nos pieds…

Pieds d’athlète, mycoses, champignons

Pieds nus dans des sandales, n’est-ce pas agréable, nos pieds respirent enfin, sauf qu’avec la chaleur, ils transpirent aussi et les champignons ne demandent que ça pour revivre. Je  vous suggère donc un petit truc pour soigner tout d’abord vos chaussures.

Alors avant d’enfiler vos souliers, sandales, ballerines, etc. faites leur un petit traitement désinfectant. Dans une bouteille d’environ 100 ml, munie d’un vaporisateur, mettre 2 c. à soupe de bicarbonate de soude et verser très lentement 2 c. à soupe de vinaigre blanc, laissez mousser, puis ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree (melaleuca alternifolia), 10 gouttes d’essence de citron (citrus limonum) et 1 goutte d’huile essentielle de cannelle (cinnamomum verum), vaporiser toutes vos chaussures, passer un essuie-tout et laisser sécher.

Comment prévenir les mycoses entre les orteils ?

La mycose entre les orteils se caractérise au début par des brûlures, des rougeurs et des démangeaisons interdigitales (entre les doigts). Des petites peaux blanches ou des cloques peuvent ensuite apparaître et l’évolution se fait vers les coupures ou les fissures douloureuses. Le plus souvent, les espaces entre les plus petits orteils s’infectent en premier, puis la mycose s’étend si non traitée.

La mycose est due à un champignon. Les champignons aiment à se développer en milieux humides, sombres et chauds. Une hygiène parfaite ainsi qu’un séchage minutieux des espaces interdigitaux sont la base de toute prévention. Les terrains favorables pour attraper des mycoses aux pieds sont les sols humides (piscine, vestiaire des salles de sport, salle de bain familiale) et les articles dans lesquels la transpiration est importante (espadrilles, souliers de toile, chaussettes en nylon). Ne portez pas les mêmes chaussures deux jours de suite et vos chaussures de sport plus de 8 heures par jour (changer de chaussures après l’activité est recommandé) et surtout pas de sandales de plastique ou de bottes de caoutchouc sans bas. Prenez également des bains de pieds en ajoutant du bicarbonate de soude à votre eau. Les personnes sujettes aux mycoses des pieds devront donc de préférence porter des sandales à la piscine, dans les salles de sport et dans les douches communes, puis privilégier des bas en coton ou en bambou. N’hésitez pas à faire prendre des bains de soleil à vos pieds afin de les assécher. (Photo : gracieuseté de Marylène De Pauw – Merci!)

Comment traiter les mycoses des pieds ?

Tel que mentionné ci-dessus, le traitement commence par l’hygiène, puis un bon séchage des pieds après la toilette (surtout ENTRE LES ORTEILS) et un massage des pieds avec un sérum antimycose dont voici la recette :

(Si vous effectuez cette recette vous-même, n’oubliez pas de faire un test des HE, en mettant 1 goutte de chacune dans le repli de votre coude, s’il y a rougeur, n’utilisez pas cette HE et consultez votre conseillère en aromathérapie.)

Dans une bouteille de 30 ml

20 ml          Huile végétale de nigelle ou de calendula

5 ml            Huile essentielle (HE) de Tea tree (melaleuca alternifolia)

1 ml            HE Lavande vraie (lavandula angustifolia)

1 ml            HE Palmarosa (cymbopogon martinii)

1 ml            HE Girofle (eugenia caryophyllus)

1 ml            HE Niaouli (melaleuca quinquenervia)

1 ml            HE Laurier noble (laurus nobilis)

Mettre 4 à 5 gouttes de cette formule dans vos mains pour réchauffer les huiles et masser la zone infectée 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. Ce sérum antimycose des pieds purifie, désinfecte la peau et renforce la barrière cutanée, tout en soulageant les démangeaisons grâce aux propriétés de chacune des HE employées. (Recette : Oleassence).

Si vous êtes de type petits pieds mouillés (qui transpirent), voici une poudre déodorante très facile à réaliser soi-même:

½  de tasse d’argile blanche

¼ de fécule de maïs ou de marrante

1 c. à soupe de bicarbonate de soude

1 c. à thé d’oxyde de zinc ou de poudre de racine d’Iris

Vous mélangez tous les ingrédients, puis transférez dans une saupoudreuse. (Recette : Stéphanie Plamondon – Les amis du Jardin botanique et Sylvie Fortin – Cosmétiques non toxiques)

Lorsque vous portez vos chaussures ou avant de mettre vos bas, saupoudrez vos pieds ou vos chaussures de poudre.

Voilà! Des pieds tout frais prêt à partir et au revoir mycoses!                                           

Simple et naturelle de prendre soin de soi… en douceur!