Atchoum!

Ces temps-ci, l’actualité abonde d’articles sur comment guérir un rhume ou une grippe, car l’automne les virus sont dans l’air…Sneezy

Comme dit le proverbe : « Mieux vaut prévenir que guérir ». À cet effet, vers la mi-septembre, début octobre, ainsi qu’au début décembre avant la période des fêtes, penser à renforcer votre système immunitaire et aucun rhume ne viendra cogner à votre porte. Vous pourrez même côtoyer sans crainte des enrhubés boui boui!!!

Si vous désirez revoir mon article sur le système immunitaire, paru le 30 septembre dernier, le voici : https://aromadou.wordpress.com/2015/09/30/et-vlan-lautomne-est-arrive/.

Mais, si malencontreusement, vous attrapiez un rhume au vol, voici les huiles essentielles (HE) que je priorise : l’eucalyptus radié (eucalyptus radiata), le ravintsara (cinnamomum camphora cineolifera), le niaouli (melaleuca quinquenervia), le laurier noble (laurus nobilis), le romarin à cinéole (rosmarinus officinalis cineoliferum), pour n’en nommer que quelques-unes.

Votre conseillèr(e) en aromathérapie vous aidera à faire le choix des HE qui vous conviennent à vous. Puisque certaines HE comme le romarin à cinéole ne convient pas à tous, d’où l’importance de consulter. Lorsque le rhume survient, vous pourrez profiter de ses conseils pour le contrer rapidement avec un embaumement vivant. Mais qu’est que c’est ça? N’ayez pas peur, ça ne vous fera pas mourir, bien au contraire! Il s’agit d’un traitement d’HE super efficace à effectuer à partir des pieds jusqu’à la tête. Si vous consultez pour une bronchite, les suppositoires viendront à votre rescousse avec une HE vigoureuse, l’origan (origanum compactum), entre autres; et pourquoi pas un sirop pour votre gorge ou encore des pastilles, on fera appel ici aux HE de cannelle (cinnamomum cassia) ou thym à linalol (le plus doux des thyms) (thymus vulgaris linaloliferum), citron (citrus limonum), menthe poivrée (mentha piperita) et bien sur du miel.

Aérer et diffuser des HE pour assainir votre demeure et pour vous donner un petit regain d’énergie (le oomph). Voici mes arômes préférées: la verveine citronnée (Lippia citriodora) ou la verveine des Indes ou lemongrass (Cymbopogon flexuosus), le pamplemousse (Citrus paradisii)  le sapin baumier (abies balsamea) ainsi que l’essence d’orange douce (citrus sinensis).

Amusez-vous à trouver les vôtres, et le bien-être, s’invitera chez vous!!!

Et vlan, l’automne est arrivé!

L’automne s’est installé tout doucement cette année, et vlan, il est arrivé aujourd’hui ! Et qui dit automne dit aussi apparition de virus dans l’air !

Lorsque la température baisse, les bernaches entreprennent leur lonBernachesg voyage vers le sud, tandis que les couleurs de l’automne nous charment ; les merveilles de la nature ! L’automne s’avère également la période idéale pour renforcer notre système immunitaire pour un hiver en forme. Laissez-moi vous guider !

À cette fin, je prioriserai les huiles essentielles anti-infectieuses qui s’activeront en permettant d’assainir l’organisme et de l’aider à mieux se défendre contre les microbes ou les agressions extérieures. J’utiliserai mes gros canons, les phénols, dont l’origan (origanum compactum), le thym à thymol (thymus thymoliferum), ces deux huiles essentielles contiennent du carvacrol, le clou de girofle (eugenia caryophyllus) de l’eugenol. Ces huiles essentielles seront d’un grand secours pour combattre l’infection et stimuler le système immunitaire.

Pour le système immunitaire, lorsque je créé une formule, j’emploi 4 à 5 huiles essentielles afin de bien cibler les parasites. Donc, en plus des phénols, j’opte pour des huiles essentielles antivirales et antibactériennes tels que les aldéhydes aromatiques dont la cannelle vraie (cinnamomum verum)  et les monoterpènes, comme l’essence de citron*.  Voilà, j’ai ce qu’il me faut pour préparer ma formule.

En plus, de ma formule, je vous suggérai de purifier l’air en diffusant de l’huile essentielle de sapin baumier (abies balsamea) ou une autre huile essentielle assainissante à votre goût.

Pour terminer, je vous proposerai, l’épinette noire (picea mariana) pour les femmes et le pin sylvestre (pinus sylvestris) pour les hommes, dans le but de fortifier les surrénales (juste au dessus des reins), pour vous prémunir contre la fatigue.  À cet effet, pour bien connaître les propriétés de l’épinette noire, je vous réfère à un article très complet et bien documenté sur cette merveilleuse huile essentielle : (https://pescalune.wordpress.com/2015/09/27/lenergie-de-lhuile-essentielle-depinette-noire-picea-mariana/). Merci Pescalune !

Un protocole de 3 semaines et il y a de bonnes chances que même le rhume vous boude !

Voilà, maintenant il ne vous reste qu’à communiquer avec votre conseillère en aromathérapie, afin qu’elle crée la formule qui saura vous convenir à vous! Il s’agit ici d’huiles essentielles à manipuler avec soin et selon votre profil médical. Cependant, rien ne vous empêche de commencer à assainir l’air avec le sapin baumier…

*Notez que le citron n’est pas une huile essentielle mais bien une essence, en fait une essence du zeste de citron.

Andiamo… on voyage avec les huiles essentielles

Vous partez en voyage? Tout d’abord, trois semaines avant le départ, prenez des probiotiques et/ou utilisez la formule d’huiles essentielles (HE) pour renforcer votre système immunitaire.France Suisse Italie 2691

Puis faites une place aux HE dans vos bagages, mais avant de les employer, faites donc un test de chacune des HE choisies en mettant une goutte dans le repli du coude, si réaction évitez cette HE pure, diluez-la avec une huile végétale d’amande douce par exemple. Pour savoir comment les prendre seule ou en synergie ainsi que  la quantité, je vous suggère de demander à votre conseillère en aromathérapie quelques suggestions. Elle peut également vous préparer des formules à cet effet. Il ne faut pas prendre les HE à la légère.

Pour ma part, si je ne pouvais apporter qu’une seule HE avec moi, ce serait bien sûr la menthe poivrée (mentha x piperita). Pourquoi? Tout simplement à cause de son efficacité dans tous les systèmes : immunitaire, ostéomusculaire, respiratoire, cardiovasculaire, tégumentaire, nerveux, hormonal et digestif. De plus, cette HE possède des propriétés incroyables : antalgique majeure, anti-inflammatoire, anesthésiante, bactéricide, viricide, antifongique, antivomitive, analgésique, cicatrisante, mucolytique et antivirale. Migraine, maux de tète, chocs physiques, douleurs musculaires et articulaires, lumbago, contusions, piqûres d’insecte, calme les démangeaisons, fait baisser la fièvre, éloigne les moustiques, décongestionne le foie et le nez, aide à digérer, grippes intestinales, nausées vomissements, mal des transports, mauvaise haleine, ulcère à l’estomac, insuffisance pancréatique, cystites, inflammations rénales, bouffées de chaleur, décalage horaire. Cette HE est assez bien tolérée par la peau, vous pouvez la prendre pure en petite quantité et non sur les grandes surfaces de peau, frigorifiante. Interdite chez les bébés, les enfants de moins de 6 ans et la femme enceinte (abortive) ou allaitante. Attention aux yeux, très irritante.

Mais comme il existe d’autres HE pour travailler en synergie avec la menthe poivrée, alors je vous suggère une petite trousse de voyage.

Cannelle (cinnamomum verum:  antivirale, antifongique, antiparasitaire, anti-inflammatoire, antiseptique, anesthésiante, fluidifiante. Prévention de la tourista (antidiarrhéique par excellence), grippe intestinale, dysenterie, entérocolite infectieuses et spasmodique, fièvre typhoïde, amibiase, entérotoxémie, infections et fièvres tropicales, parasitose, infections uro-génitales, bronchite, infections des voies respiratoires, réchauffante en cas de grippe, rhume, coup de froid, élimine les parasites. Interdite chez les bébés, les enfants de moins de 6 ans et la femme enceinte (abortive) ou allaitante. Ne pas utiliser pure.

Citron (citrus limonum): Antibactérienne, antiseptique, fluidifiante sanguine, digestive, tonique, protecteur hépatique, anti-nauséeuse, mais attention photosensibilisante. Ballonnements, excès de gaz, coup de froid, digestion difficile, état grippal, fatigue, mal de mer, mal des transports, verrues, très bonne contre les nausées de la femme enceinte. Ne pas utiliser pure sur la peau et ne pas s’exposer au soleil, photosensibilisante, elle vous laissera de belles taches brunes sur la peau.

Lavande aspic (lavandula latifolia: analgésique, anti-inflammatoire, régénérante puissante de la peau, viricide, bactéricide pour staphylocoque doré, fongicide, cicatrisante, mucolytique, antitoxique, antivenin. Brûlures (cicatrisante exceptionnelle), plaies, infections de la peau, dermites, mycoses cutanées (pied d’athlète) et gynéco, acné, piqures d’insecte, démangeaisons, grippe, sinusite, rhinite, bronchite, laryngite, angines, trachéite, arthrose. Aucune contre-indication, sauf pour les peaux hypersensibles.

Origan (origanum compactum: Anti-infectieuse et antiseptique puissante à large spectre (respiratoire, oro-intestinale, urogénitale, nerveuse sanguine, lympho-ganglionnaire) (bactéricide, myco-bactéricide, fongicide, viricide, parasiticide), tonique stimulante générale, immunostimulante, digestive. Cette HE est extrêmement efficace. une eubiotique contre les rhino-broncho-pneumopathie infectieuse, oro-pharyngite, entérocolite, dysenterie, amibiase, néphrite, cystite, bactériémie, virémie, paludisme.   Attention : suivez la posologie prescrite par votre conseillère en aromathérapie, il est préférable de se faire préparer une formule à prendre en gélules ou en suppositoires. Jamais utiliser pure sur la peau

Petit grain bigarade / Oranger amer (citrus aurantium ssp: Très calmante et relaxante, équilibrante, sédative, anti-inflammatoire, activatrice circulatoire, anticoagulante, fluidifiante, stimulante du système immunitaire, tonique, anti-transpirante, antiseptique, régulatrice du sébum, mais attention photosensibilisante. Anxiété, angoisse, vertiges, nervosisme, dyspepsies, flatulences, spasmes gastriques, circulation ralentie, arthrite, rhumatisme, transpiration excessive. Son arôme est un cadeau !

En prime, l’HE contre le décalage horaire  (jet lag): Eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora) ou listée citronnée (litsea citrata) 3 heures avant le départ, prenez 3 gouttes à l’interne avec de l’huile végétale, puis toutes les 3 heures, et enfin à l’atterrissage.

Voilà, sept huiles essentielles à ne pas oublier dans vos bagages, surtout respecter le dosage, il en va de votre bien-être pour Prendre soin de soin… en douceur !

Andiamo!

Vaccins vs huiles essentielles

imagesBIUVORYF

Sujet très controversé, la vaccination !  Le journal La Presse a publié le mardi 6 janvier un article très intéressant à ce sujet, cliquer ci-dessous pour en prendre connaissance :

http://www.lapresse.ca/vivre/sante/201501/06/01-4832869-grippe-le-vaccin-moins-efficace-que-dhabitude.php

Je ne cite que cette phrase… : « L’équipe, qui a gagné un concours organisé par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies, a utilisé une formule mathématique semblable à celle utilisée pour les prévisions météorologiques.»

 À mon avis, nul besoin de vaccin, la prévention est la clé ! Tout comme vous prenez soin de votre véhicule et l’entretenez en faisant les mises au point qui s’imposent à chaque saison.

Plus de 10 000 études scientifiques rigoureuses démontrent l’efficacité des huiles essentielles (HE) dans de très nombreux domaines. Les HE agissent en fonction de leurs propriétés anti-infectieuses d’où leurs puissances (sauf pour les personnes allergiques, les enfants et les femmes enceintes, selon les HE employées) ainsi que par leurs effets antiviraux et antibactériens, là où les produits chimiques dont les antibiotiques classiques ne sont qu’antibactériens.

De plus, les HE sont immunostimulantes, ce qui signifie qu’elles aident votre immunité à se défendre. Plus vous les utilisez, plus votre système immunitaire se renforcera et combattra les virus, bactéries et autres agresseurs.

N’hésitez pas à vous faire conseiller, nous pouvons vous suggérer les HE nécessaires à votre bien-être et à votre santé en vous proposant celles qui conviennent à votre cas.

Les huiles essentielles réénergisantes!

IMG_1585Bon! Voici venu la période de l’année où il faut se requinquer, se redonner des forces, de l’entrain pour entamer la période des fêtes. Heureusement, pour certains, il flotte un air de fête. Mais pour d’autres, ouf…! Le soleil se fait rare et les journées courtes donnent envie de rester sous la couette. Il est tout à fait normal de ressentir la fatigue, le manque de tonus et avoir le moral plutôt bas. Si c’est votre cas, pensez à ralentir le rythme afin de ne pas épuiser vos réserves.

Dans le but de vous ragaillardir, je vous propose des huiles essentielles (HE) calmantes, relaxantes et pourquoi pas méditatives.

Tout d’abord, à mon avis l’huile essentielle idéale pour se calmer, relaxer,  méditer, faire le point et retrouver le chemin de notre cœur est l’encens (boswella carterii); une odeur beaucoup plus agréable que les bâtons d’encens et non polluante…

Dans le rayon des HE calmantes et relaxantes, regardons du côté des esters, les essences d’agrumes remportent la palme. L’orange douce (citrus sinensis), la bergamote (citrus aurantium) ou la mandarine rouge (citrus reticulata), ces essences en plus de vous aider à relaxer, faciliteront le lâcher-prise et feront naître la joie.

Si vous avez besoin d’un petit coup de fouet, je vous suggère avec beaucoup de prudence, la menthe poivrée (mentha piperita)* vraiment tonifiante, pour moi elle représente l’énergie de vie et la fraicheur, toutefois attention interdite aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux gens qui font de l’hypertension (un peu trop forte pour vous). Mais qu’à cela ne tienne, allez vers la lavande vraie (lavandula angustifolia), rien ne lui résiste, elle convient à tous, on l’appelle la reine des HE. La lavande ne vous plait pas, essayez alors la camomille noble (chamomaelum nobile) à l’arôme suave et fleurie ou encore la verveine des Indes (cymbopogon flexuosus) juste la sentir à la bouteille, vous retrouverez la joie, mettez-en une goutte sur votre poignet et respirez, ah vous vous sentez déjà mieux!

Je m’en voudrais en cette période de réjouissance d’oublier notre roi des forêts, le sapin baumier (abies balsamea), antifatigue physique et nerveux, en plus il dégage un arôme apaisant.

Le choix ne manque pas! Diffusez une seule huile essentielle ou un mélange (environ 20 gouttes) ou appliquez en massage le long de la colonne vertébrale (diluée dans une huile végétale) ou mettez une goutte sur chaque poignet (diluée également) ou encore une goutte sous la langue. Vos arômes préférés vous réénergiseront et vous apporteront la vitalité ainsi que la bonne humeur lors de vos festivités.

P.S. : *Si vous avez des animaux, ne pas diffusez la menthe poivrée seule, car ils sont sensibles au menthol. Le massage est également à proscrire, trop réfrigérant (par contre idéal en cas de fièvre).